Tant de musique en ligne

Aujourd’hui pour écouter de la musique sur internet, la seule chose dont vous avez besoin c’est surtout une paire d’écoute bien comme il faut pour retranscrire à merveille les différentes fréquences auditives.

Pour ce qui est des contenus audio, il y a vraiment largement de quoi faire avec de puissantes plateformes musicales comme Deezer et autre Rdio. Les réseaux sociaux permettent de nos jours même à des artistes que personne ne connait de pouvoir enfin se trouver un public. Ainsi, sur SoundCloud par exemple, nombreux sont les groupes et autres artistes a avoir développée une audience très intéressantes. En revanche, la diffusion de ces oeuvres est toujours soumis à des droits d’auteurs géré par des organismes comme la SACEM par exemple.

Si vous êtes dans la production multimedia et que vous souhaitez diffuser vos oeuvres sur un site comme Youtube, il vous faudra impérativement montrer plate blanche en ce qui concerne les droits d’auteurs. Même si de nos jours, la SACEM et Youtube ont des accords sur la diffusion d’oeuvres, il n’en reste pas moins que sur Youtube, on vous demandera d’utiliser de la musique libre de droit plutôt que de chercher à utiliser une musique populaire existante.

Comment bien utiliser la musique libre de droit ?

Pour ce qui concerne justement la musique dite « libre de droit », vous devez rester vigilant quand a son utilisation sur internet notamment. Un grand nombre de sites proposent du libre de droit mais ce n’est qu’un leurre. Prenez donc l’habitude quand vous acheter ce type de musique de bien demander la licence d’utilisation de l’oeuvre et d’avoir ainsi la preuve que le compositeur à bien cédé ces droit d’utilisation et si oui dans quelle mesure pouvez-vous utiliser cette musique.

Le marché du libre de droit est bien entendu très porteur aussi pour les places de marchés. Bon nombre de compositeurs de musique vivent largement par la vente de leurs musique uniquement sur des sites de vente de musique libre de droit. Ce qui a souvent pour conséquence d’être contacté directement par des créateurs de films par exemple, pour des projets plus grands.